L’OMS a déclaré l’état de pandémie pour le COVID-19, le gouvernement français met en place des mesures sanitaires et économiques, le président de la république a prononcé une allocution solennelle le 12 mars.

Si les ostéopathes sont concernés en tant que citoyens, ils le sont surtout en tant que professionnels de la santé. C’est pourquoi nous soutenons, avec l’AFO et le ROF, la demande d’information d’Adrien MORENAS, député du Vaucluse, à Monsieur le ministre de la santé et des solidarités.

Extrait compte facebook de Mr Morénas :

Vous êtes nombreux à vous interroger sur le sujet, et bien qu’à ce jour nous n’ayons aucune directive officielle, nous avons décidé de partager avec vous nos réflexions.

Comme toute épidémie, la vague d’infection au Covid-19 doit se heurter au système immunitaire de l’être humain pour régresser. Nous pouvons imaginer un nombre de sujets porteurs bien supérieur aux chiffres déclarés, sujets qui heureusement auront développé leur immunité au contact du virus.

Certains d’entre nous,  vont développer une pathologie pulmonaire et auront besoin d’assistance respiratoire.  C’est bien ce risque d’affluence dans les services de réanimation que craignent les autorités sanitaires en France et dans le monde.

Quand faut-il appeler le 15 ?

Il est recommandé de se signaler auprès des opérateurs du SAMU en appelant le 15, sans se rendre soi-même aux urgences des hôpitaux, et de suivre l’avis des médecins régulateurs si  les symptômes suivant apparaissent :

  • Un état fébrile, des frissons et des courbatures, accompagnés de température.
  • Des difficultés à respirer, une toux marquée, des maux de gorge.
  • Une grande fatigue persistante.
  • Ou un séjour dans une zone contaminée.

Le Centre d’information et d’écoute :

0800 130 000

Ce numéro est destiné à apporter des informations aux personnes.

Faut-il fermer son cabinet d’ostéopathie?

  • Oui, si vous êtes contaminé. Il faut alors prévenir les personnes avec qui vous avez été en contact les 2 semaines précédentes.
  • Non, aujourd’hui 15 mars aucune mesure de fermeture n’est indiquée, nous sommes très vigilant à vous informer.

Comment gérer cette crise épidémique au sein d’un cabinet d’ostéopathie ?

Il est indispensable d’appliquer les gestes barrière et d’en expliquer l’importance aux patients pour leur protection et celle des autres.

Rappel :

  • Se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon, une solution hydro-alcoolique, voire des lingettes désinfectantes. Penser aussi au visage car tout le monde porte ses mains au visage sans s’en rendre compte.
  • Tousser ou éternuer dans un mouchoir jetable sinon tousser ou éternuer dans son coude
  • Jeter systématiquement les papiers ayant servi à se moucher ou tousser, dans un container fermé.
  • Nettoyer régulièrement avec des solutions désinfectantes toutes les surfaces en contact avec les personnes (table d’examen, poignées de porte, bureaux, téléphone…)
  • Aérer régulièrement les pièces et habitacles de véhicule.
  • Garder une distance d’un mètre de son interlocuteur : cette précaution impossible à respecter entre l’ostéopathe et son patient, rend  le nettoyage des mains indispensable !
  • Ne pas rester proche (1mètre) de son interlocuteur plus de 15 minutes : là aussi sans masque cette directive est difficile à mettre en place !
  • Pas d’intervention dans les EHPAD.
  • Pas de prise en charge des patients à risques dans les cabinets de ville.
  • Eviter la présence de plusieurs personnes dans la salle d’attente.

Le port d’un masque chirurgical (masque à plis) est vivement conseillé pour les thérapeutes. Nous devrions pouvoir nous en procurer auprès des pharmacie sur justificatif de notre numéro ADELI.

Le masque FFP2 (masque « canard ») est censé protéger du virus, il fait partie de la combinaison de protection des personnels en contact direct avec des patients atteints du Covid-19 (milieux hospitaliers)

Les patients sont inondés d’informations, et nous pouvons comprendre que certains paniquent.

Il est donc important de prendre le temps de leur expliquer les mesures de protection générale.

Enfin, la compréhension du concept ostéopathique qui stimule les propres défenses de l’organisme (sans se substituer à lui) est notre terrain professionnel.

Les enjeux économiques pour un cabinet libéral

Les ostéopathes sont des professionnels libéraux et ils doivent assurer l’équilibre financier dans la  gestion de leur activité.

La crise sanitaire due au Covid-19  entraine une crise économique, elle impactera probablement certains cabinets libéraux.

Les cabinets comptables sont en attente des  textes définitifs suite aux mesures exceptionnelles annoncées par le gouvernement.

Les compagnies d’assurances délivrant des « indemnités journalières » sont en train d’analyser les mesures d’indemnisation pour les parents devant garder leurs enfants à la maison.

Les problèmes étant posés, nous serons attentifs à ce que notre profession puisse prendre sa part de responsabilité dans la nécessaire solidarité nationale et bénéficier des mesures d’aide qui seront indispensables économiquement.

Le bureau

2 Commentaires pour “Responsable face au Covid-19”

  1. Une attitude réellement responsable est de se considérer porteur du virus jusqu’à preuve du contraire. En effet, pendant les premiers jours de la maladie, cliniquement, il n’y a aucune manifestation.
    Les recommandations que vous faites ici ne sont donc pas respectueuses des patients. Il faudrait a minima des protocoles bien plus stricts pour prévenir le passage du virus des patients au praticien ou du praticien aux patient : lavages de mains avant et après la consultation par les patients et l’ostéopathe, port de masques chirurgicaux pour tout le monde, espacement des consultations pour éviter le croisement des patients en salle d’attente, suppression de toutes les publications mises à disposition des patients en salle d’attente, desinfection de toutes les poignées de portes plusieurs fois par jour, etc.

    Malgré tout ça, il est illusoire de penser que ces gestes barrières suffiraient à empêcher totalement la circulation des particules virales. Merci de modifier votre publication si vous pensez avoir été un peu légers sur les recommandations ici présentes…

    1. Monsieur Boyer,
      Tout ce que vous nous dites est écrit dans notre information…
      Qui plus est nous renvoyons vers les sites officiels dans plusieurs publications et dans notre communication interne.
      Nous vous remercions de venir lire nos articles, et nous vous souhaitons comme à tous nos concitoyens de vivre cette période d’épidémie inédite dans les meilleures conditions possibles.
      Le bureau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*